Microsoft lance sa première version de Windows Server 2019

Posté par: Said Bourhim Commentaires: 0 0 Date de publication: 22 juillet 2018

Windows Server 2019

Microsoft annonce le lancement de son nouveau Windows Server 2019 avec une Technical Insider Preview destinée aux testeurs Insider.

Pour tester la version, les professionnels intéressés doivent s’inscrire pour devenir Windows Insiders. Vous pouvez enregsitrer votre organisation (entreprise ou école) ou de façon individuelle pour pouvoir télécharger la version ISO et jouer avec sur votre VirtualBox.

La version finale devrait être déployée auprès des utilisateurs durant la dernière moitié de 2018.

Quoi de neuf dans Windows Server 2019

Les dernières versions de test de la prochaine version de Microsoft Windows Server incluent un premier aperçu de Hyper-V Server 2019.

Hyper-V Server est une version autonome de Windows Server qui inclut uniquement l’hyperviseur Windows, un modèle de pilote Windows Server et des composants de virtualisation. La technologie de l’hyperviseur dans Hyper-V Server de Microsoft est la même que celle du rôle sur Windows Server, ce qui signifie qu’une grande partie du contenu disponible dans le rôle Hyper-V sur Windows Server 2016 s’applique également à Hyper-V Server. La construction de test d’aujourd’hui a rappelé aux utilisateurs.

Plus une nouvelle fonctionnalité d’analyse appelée System Insights qui est une nouvelle fonctionnalité qui introduit nativement l’analyse prédictive dans Windows Server. Ces fonctionnalités prédictives analysent localement les données système de Windows Server, telles que les compteurs de performance ou les événements ETW, ce qui permet aux administrateurs informatiques de détecter et de résoudre de manière proactive le comportement problématique de leurs déploiements.

System Insights vous permet de configurer chaque fonctionnalité séparément en fonction des besoins de votre déploiement, vous aidant à réduire les dépenses opérationnelles associées à la surveillance de vos instances Windows Server. Dans Windows Server 2019, System Insights présente les fonctionnalités par défaut axées sur la prévision de capacité, prédisant l’utilisation future des ressources pour le calcul, le réseau et le stockage.

Long Term Servicing Channel – de quoi s’agit-il?

Microsoft a travaillé selon le principe de base suivant: Lors de la sélection d’un serveur ou d’un groupe de serveurs, les clients choisissent le modèle qui répond le mieux à leurs besoins actuels. Cela reste généralement le cas, et pour de nombreux clients, la fréquence à laquelle les nouveaux modèles sont introduits coïncide généralement avec le cycle des contrats de licence en volume, c’est-à-dire tous les trois ans. Les clients pourraient être heureux de continuer avec cette stratégie.

Mais Microsoft voit les choses différemment: la transformation ou le passage au numérique – par exemple, en utilisant le cloud – est un sujet dominant dans toutes les industries. Dans toutes les industries, les entreprises utilisent les dernières technologies pour différencier leurs produits et services et se démarquer de la concurrence. Parce que les applications sont de plus en plus souvent remplacées, Microsoft estime que les systèmes d’exploitation doivent également suivre ce rythme de changement.

Maintenant que Microsoft propose également le LTSC (Long Term Servicing Channel) pour Windows Server, Microsoft permet aux clients de répondre de manière plus flexible aux dernières innovations. Vous pouvez maintenant utiliser les fonctionnalités de Windows Server pour des groupes de serveurs spécifiques pendant six mois. Cela inclut, par exemple, les serveurs d’applications «in-the-cloud», les serveurs de charge de travail basés sur le cloud et, plus généralement, les serveurs qui intéressent les clients à prendre en charge les dernières innovations matérielles.

En Gros, Microsoft énumère quelques-unes des fonctionnalités prévues pour Server 2019 :

  • Le service Windows Defender Advanced Threat Protection arrive sur Windows Server 2019 (comme sur Windows 7 et 8.1)
  • Le sous-système Windows pour Linux sera intégré à Windows Server 2019 (comme dans Windows 10)
  • Les conteneurs Linux pourront fonctionner sur Windows Server 2019
  • Réduction supplémentaire de la taille de l’image de base Server Core dans Windows Server 2019
  • Gestion Kubernetes des hôtes Windows Server 2019
  • Le projet Honolulu (outil de gestion graphique de Microsoft pour Windows Server) sera en disponibilité générale et pourra gérer de nouveaux scénarios de cloud hybride à partir de Windows Server 2019

Microsoft prévoit une augmentation de prix avec Windows Server 2019. Son blog reconnaît aujourd’hui qu ‘ »il est très probable que nous augmenterons les prix pour les licences d’accès client Windows Server (CAL). »

Sources : ZDNet, Windows Server Blog, Windows Insider Portal, Windows IT Pro Center.

 

 

Partager cette publication

Laisser un commentaire